Menu de navigation

:

Skip to content

Accueil > Séjours et WE > Aubusson 2005

Aubusson 2005

Publié le mardi 14 octobre 2014, par STAARP

Aubusson 2005

1. Entre le 10 et le 16 juillet 2005, 8 tandémistes, 2 marcheurs, 2 des 4 tandems ont parcouru 350 kilomètres.

2. La semaine d’Aubusson a commencé lorsque nous nous sommes retrouvés le dimanche soir pour les 5 premiers : Mao et Michel en train puis vélo depuis Clermont,

3. Marie-Laure et Pierre en voiture, et enfin Jean-Pierre très tard dans la nuit.

4. Le lundi, randonnée de mise en jambe, pas de col, seulement les collines du Livradois, par Courpière, Sermentison (ou Sermenzara selon le dialecte), et

5. Billom ou nous pique niquons dans le vieux village après avoir fait notre marché. Il fait très chaud, et la météo est très optimiste pour toute la semaine.

6. Jean-Pierre éclate le pneu de son vtt et rentre depuis Mauzun avec une réparation de fortune.

7. Mardi, toujours le club des Cinq ! On part pour le Béal par le grand circuit : Aubusson, Vollore Montagne le long du Couzon. A Vollore les avis divergent

8. sur l’itinéraire, Mao et Pierre s’accrochent au parcours proposé par le Col de la Loge, Chalmazel et le par l’est, tandis que Jean-Pierre, Marie-Laure

9. et Michel sur son splendide VTT de compet’ montent par la Renaudie et le Brugeron. Nous nous retrouvons tous la-haut pour grignoter en plein vent, un peu

10. frigorifié ici à 1390 m !

Au col du Béal

Pique-nique à Vollore

11. Mercredi, on décide de souffler un peu en longeant la Dore depuis Courpière. Ensuite, Escoutoux (à "Escoutoux roulez tout doux" qu’ils disaient) et Sainte-Agathe

12. et sa fontaine bien placée. Pique-nique sur table ronde en pierre à Vollore Ville.

13. Marie-Laure et Pierre décident de ne pas en rester là et repartent pour un Béal "court" par la Renaudie et le Brugeron. C’est vrai on avait oublié de gouter

la tarte aux myrtilles hier.

14. Le soir nous rejoignent enfin Laurence, Yannick, Bernard, Isabelle, Amélie et Xavier. Adrien, pilote de Jérome le Normand, fait étape avec nous dans son

15. périple individuel vers Valence. On apprécie chaque soir le retour au gîte où nous pouvons souffler en sirotant une pression, bercés par les commentaires

du journal du Tour.

16. Jeudi, tout le monde en selle. Sauf Marie-Laure qui rentre à Paris et descendra à pied prendre son bus avec Bernard. On commence petit pour s’échauffer,

17. Courpière puis la Dore jusqu’à Thiers. Bien le Creux de l’Enfer, mais il est difficile d’en sortir. Après plusieurs pauses, nous retrouvons la fontaine

18. de Sainte-Agathe et nous parvenons au col du Pertuis pour le casse-croûte. Descente appréciable et pause café à Vollore Montagne.
Au col du Pertuis

19. Il fait très chaud en ce 14 juillet. Le soir, mécanique et promenade à la "fraîche" pour faire aboyer les chiens des fermes environnantes.

20. Vendredi, dernier circuit ensemble : comme il y a des défections dues aux efforts et difficultés de la veille, 3 tandems partiront pour des objectifs différents
21. et à des heures différentes. Xavier et sa nièce Amélie partent pour le Béal (bravo Amélie !), suivis de Pierre et Mao, puis Laurence et Jean-Pierre partent
22. pour ... de longues heures de vélo. Ils ne rentreront qu’en fin d’après midi alors que nous nous sommes tous retrouvés au gîte pour un repas de midi aimablement
23. servi à 14 heures. Après-midi : repos, tarot, bistro et baignade au lac ...

24. Samedi, c’est le départ, un peu dans toutes les directions en cette période de vacances.

25. Cette semaine fut une belle réussite, tant par la diversité des circuits, que par l’ambiance et la qualité de l’accueil au gîte des 4 vents de la FFCT.
26. Merci à Didier et son équipe !